lundi 30 janvier 2012

lundi 23 janvier 2012

Nature





Je voudrais célébrer dans des vers ingénus
Les plantes, leurs amours, leurs penchants inconnus,
L'humble mousse attachée aux voûtes des fontaines,
L'herbe qui d'un tapis couvre les vertes plaines,
Sur ces monts exaltés le cèdre précieux
Qui parfume les airs, et s'approche des cieux
Pour offrir son encens au Dieu de la nature,
Le roseau qui frémit au bord d'une onde pure,
Le tremble au doux parler, dont le feuillage frais
Remplit de bruits légers les antiques forêts,
Et le pin qui, croissant sur des grèves sauvages,
Semble l'écho plaintif des mers et des orages :
L'innocente nature et ses tableaux touchants,
Ainsi qu'à mon amour auront part à mes chants.


Chateaubriand ( Invocation )

samedi 21 janvier 2012

Mémoire


Les pierres en pensées 
histoire du temps
Se promener parmi les âmes 



L’Abbaye de Villers  est une ancienne abbaye cistercienne sise sur le territoire de la commune de Villers-la-Ville (Brabant wallon, Belgique). Fondée en 1146


ici





mercredi 18 janvier 2012

lundi 16 janvier 2012

En attente


Le printemps en attente
chante de sa voix
marcia funebre de l'hivers 

Sans émotions, il est impossible de transformer les ténèbres en lumière et l'apathie en mouvement.  »

 Carl Gustav Jung

samedi 14 janvier 2012

Jour et nuit






le ciel en point de mire
dialogue avec la lumière

                   Elévation


Dans la contemplation, l'être rêvant apprend à s'animer de l'intérieur, il apprend à vivre le temps régulier, le temps sans élan et sans heurt. C'est le temps de la nuit.

  • L'Air et les Songes — Essai sur l'imagination du mouvement 






mercredi 11 janvier 2012

Aurore





Aurore du temps
l'eau en miroir   
le son des anges 




L'examen de l'imagination nous conduit à ce paradoxe : dans l'imagination de la vision généralisée, l'eau joue un rôle inattendu. L'oeil véritable de la terre, c'est l'eau. Dans nos yeux, c'est l'eau qui rêve. Nos yeux ne sont-ils pas « cette flaque inexplorée de lumière liquide que Dieu a mise au fond de nous-mêmes » ? [Claudel, L'Oiseau noir dans le Soleil levant].

L'eau et les rêves — Essai sur l'imagination de la matière  Gaston Bachelard

lundi 9 janvier 2012

Echo


J'ai la naïveté de croire que le ciel parle à la terre et que celle-ci lui répond dans une tonalité Debussyienne

On se demande si la musique n'aurait pas , plutôt , qu'une fonction éthique une signification métaphysique . De tout temps l'homme féru d'allégorie a recherché la signification de la musique ailleurs que dans les phénomènes sonores : Car il y a une harmonie invisible et inaudible , supra-sensible et supra-audible qui est la véritable " clef des champs " 
Vladimir Jankélévitch ( La musique et l’Ineffable seuil ) 

vendredi 6 janvier 2012

Rêveries


Musique en écho
miroir du temps
imaginaire

C'est près de l'eau que j'ai le mieux compris que la rêverie est un univers en émanation, un souffle odorant qui sort des choses par l'intermédiaire d'un rêveur.

L'Eau et les Rêves, Gaston Bachelard

mercredi 4 janvier 2012

Songes



Les nuages sont les messagers du vent 


Parce que le poète nous découvre une nuance fugitive, nous apprenons à imaginer toute nuance comme un changement. Seule l'imagination peut voir les nuances, elle les saisit au passage d'une couleur à une autre.
  • L'Air et les Songes — Essai sur l'imagination du mouvement (1943), Gaston Bachelard

lundi 2 janvier 2012

Brume


Qui se sait profond tend vers la clarté; qui veut le paraître vers l'obscurité ; car la foule tient pour profond tout ce dont elle ne peut voir le fond.  

 Friedrich Nietzsche