lundi 13 août 2012

Lumière des mots


Par la voie
lumière des songes
une Mystique éblouissante
le temps d'écrire...


le blanc sonne comme un silence , un rien avant tout commencement
Kandinsky

12 commentaires:

  1. L'absence
    un blanc à l'âme
    un vide à creuser

    RépondreSupprimer
  2. La sage merveille sculpté dans un beau bloc de lumière que tu nous a déniché là... J'aime sa sereine quiétude.

    RépondreSupprimer
  3. J'aurais plutôt pensé le noir comme un silence, mais je n'oserais pas contredire Kadinsky.

    RépondreSupprimer
  4. pour paraphraser, quand le blanc a fondu, que reste-t-il du silence ?

    RépondreSupprimer
  5. Pour moi, c'est une lumière dorée à la Klimt...

    RépondreSupprimer
  6. Transfiguration par cette lumière révélatrice
    Bon retour vers nous ami

    RépondreSupprimer
  7. Foi illuminée
    Coeur joyeux
    Mains pieuses

    De toute beauté! Bon retour!

    RépondreSupprimer
  8. Le blanc de Kandinsky est le grand silence blanc de la neige fraîchement tombée...

    RépondreSupprimer
  9. >>>>>>>>>>Merci à tous ! Le temps de me poser et je vous réponds . Bonne journée

    RépondreSupprimer
  10. la voie des songe...
    un chemin bien agréable...
    peuplé de silences
    ces temps tus qu'il est bon d'écouter....simplement

    RépondreSupprimer
  11. Je me retrouve souvent dans tes photos, la lumière de m'aime haut, je la ressens et j'aime +++

    RépondreSupprimer