vendredi 23 mars 2012

Sept


Le sept à l'honneur 
début du siècle 
tout une histoire 

17 commentaires:

  1. Un nombre impair et porte-bonheur
    Point besoin de sésame pour ouvrir la porte
    le nombre magique prononcé sept fois
    y pourvoira...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jeandler et les sept notes de la gamme diatonique révèlent le septénaire comme un régulateur des vibrations, vibrations dont plusieurs traditions primitives font l'essence même de la matière.

      Supprimer
    2. > Pensées au fil de l'eau, une sortie musicale. Invitation à danser derrière la porte.

      Supprimer
  2. Tiens, une porte !
    Un joli linteau
    sur l'ardoise
    le numéro impair et gagne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un porte avec tout un passé dans l'histoire des gardes chasse

      Supprimer
    2. > Pensées au fil de l'eau, une rendez-vous de chasse ? Voilà pourquoi lea porte est meuette.

      Supprimer
    3. Oui , je suis d'accord avec toi . Maintenant cela est devenu un maison particuliaire mais il lui reste beaucoup de charme . Il reste beaucoup de maison de cette époque du XIX . Une époque où la forêt était bien plus grande

      Supprimer
  3. Bonjour Pat pour moi les portes ont tj une histoire merci pour cette belle photo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. France , celle-ci en particulier , construite dans le XIX siécle fait partie de tout une époque de la forêt de Soignes

      Supprimer
  4. Ta porte était si belle que je n'avais pas vu le 7...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Norma , un chiffre qui symbolise les nombres des cieux bouddhiques et une porte qui cache pas mal de mystères

      Supprimer
  5. Jolie photo! que cache cette porte? j'aime bien le jeu de lumiére.
    Bisous et bon week-end

    RépondreSupprimer
  6. Thérése , elle cache du rêve ;-) et pour être plus terre à terre , cette porte est celle d'un des gardes chasse du XIX siécle qui surveillait toute une partie du côté sud de la forêt

    RépondreSupprimer
  7. c'est une chose
    mais peu importe
    tant que l'humeur n'est pas morose
    et que l'on fait en sorte
    de ne pas la trouver trop souvent close.


    Belle semaine sous le soleil

    RépondreSupprimer
  8. Merci Tilia pour ces paysages et les Humoresque de Dvorak

    RépondreSupprimer