jeudi 1 mars 2012

Jeux de vagues



La mer en tourment
symphonie des profondeurs
Opus 109 


10 commentaires:

  1. Jeux de vagues
    La Mer Claude Debussy
    Opus 109

    " La vue ne se connaît pas elle-même avant d'avoir voyagé et rencontré un miroir où elle peut se reconnaître. "
    W. Shakespeare, Jules César, Acte I, scène 2.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N’écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde.

      Claude Debussy

      Supprimer
  2. ...
    Comme de lumineux tombeaux,
    Les vaisseaux blancs semblent posés,
    De loin en loin, sur les plaines des eaux.

    Le vent subtil n'est que baisers ;
    Et les écumes,
    Qui doucement échouent
    Contre les proues,
    Ne sont que plumes :
    Il fait dimanche sur la mer !


    Émile Verhaeren, Vers la mer

    En musique Ravel, aussi a ses profondeurs, tantôt effrayantes, tantôt enchanteresses

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce beau poéme D'Emile Verhaeren que j'aime beaucoup

      Supprimer
  3. "La vague donne toute sa beauté à l'océan, mais elle n'existe pas en tant que telle, elle est une danse de l'éphémère sur l'océan de l'éternité." de André Baechler

    Magnifique poème et photo renversante!

    P.-S. J'aime la mer tout particulièrement lorsqu'elle est déchaînée... Merci :-)

    RépondreSupprimer
  4. La mer douce et calme ou grondante est avec le ciel en harmonie ,pour renforcer en nous la palette des émotions

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arlette > je te repondrais pas cette citation de Loa Tseu Le sage peut découvrir le monde sans franchir sa porte. Il voit sans regarder, accomplit sans agir. Je sais que tu aimes l'Orient . Bon samedi

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Moi aussi France , la mer peut-être envoutante, sublime...

      Supprimer