jeudi 2 février 2012

Hauteur


La gardienne des âmes de Bruxelles

Baudelaire en admira les vitraux
femme agenouilée comme le dira Nerval

4 commentaires:

  1. Une femme agenouillée au bord de la mer...

    Une belle et longue histoire
    du gothique brabançon
    Victoire de la lumière sur les ténèbres.

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir j'aime aussi les vitraux je suis un peu comme lui
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  3. La cathédrale est majestueuse

    La cathédrale est majestueuse
    Que j'imagine en pleine campagne
    Sur quelque affluent de quelque Meuse
    Non loin de l'Océan qu'il regagne,

    L'Océan pas vu que je devine
    Par l'air chargé de sels et d'arômes.
    La croix est d'or dans la nuit divine
    D'entre l'envol des tours et des dômes.

    Des angélus font aux campaniles
    Une couronne d'argent qui chante.
    De blancs hiboux, aux longs cris graciles,
    Tournent sans fin de sorte charmante.

    Des processions jeunes et claires
    Vont et viennent de porches sans nombre,
    Soie et perles de vivants rosaires,
    Rogations pour de chers fruits d'ombre.

    Paul Verlaine

    RépondreSupprimer
  4. Une belle dame de pierre
    dormant les yeux ouverts

    RépondreSupprimer