lundi 9 janvier 2012

Echo


J'ai la naïveté de croire que le ciel parle à la terre et que celle-ci lui répond dans une tonalité Debussyienne

On se demande si la musique n'aurait pas , plutôt , qu'une fonction éthique une signification métaphysique . De tout temps l'homme féru d'allégorie a recherché la signification de la musique ailleurs que dans les phénomènes sonores : Car il y a une harmonie invisible et inaudible , supra-sensible et supra-audible qui est la véritable " clef des champs " 
Vladimir Jankélévitch ( La musique et l’Ineffable seuil ) 

13 commentaires:

  1. Une naïveté qui s'appelle poésie...

    RépondreSupprimer
  2. " L'ombre , la pénombre montrent plus que la lumière ".

    RépondreSupprimer
  3. " La rencontre avec soi-même signifie d'abord la rencontre avec sa propre ombre."
    C. Jung

    La rencontre avec la musique est aussi rencontre avec le silence. Le silence est comme la part d'ombre de la partition.

    RépondreSupprimer
  4. Rencontre Debussy et Jankélévitch : le Mystère de l'instant, un bel écrit du philosophe mélomane sur le musicien.

    Debussy : trois moments de la journée, trois instants, trois mouvements musicaux:

    De l'aube à midi sur la mer,
    Jeux de vagues
    Dialogue du vent et de la mer.

    La Mer, de Claude Debussy

    RépondreSupprimer
  5. Jeandler @ un dialogue en écho avec toi ! et je rajouterais

    le bruit du vent qui passe nous raconte l'histoire du monde.

    Debussy

    RépondreSupprimer
  6. je viens te dire bonjour et merci de ton passage aussi
    Merci pour cette poésie et pour ta photo aussi Qu'elle est belle

    RépondreSupprimer
  7. Ce qui est stupéfiant avec la musique, c'est son pouvoir quasi magique de mémorisation.
    Les publicitaires l'ont exploité maintes et maintes fois, par exemple avec le Clair de Lune !

    RépondreSupprimer
  8. Je venais te dire bonsoir et je ne vois pas mon petit com
    alors ce n'est pas grave c'est ainsi
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  9. France @ Il faut prendre le temps de regarder , de vivre ... nous vivons dans une culture du tout tout de suite ! Une peu de patience que diable ;-)

    RépondreSupprimer
  10. Oui Tilia , la musique a ce don de nous faire rêver dans un imaginaire où notre mémorisation du passé joue un rôle .

    RépondreSupprimer
  11. Le soleil en écho dans l'eau
    le ciel encore plus profond.

    " Seules les valeurs sensuelles donnent " des correspondances ". Les valeurs sensibles ne donnent que des traductions. "

    Gaston Bachelard, L'eau et les rêves

    RépondreSupprimer
  12. Jeandler @ ma prochaine note et justement sur Bachelard . Le sensuel est plus profond , au plus intime de nous même

    RépondreSupprimer