lundi 2 janvier 2012

Brume


Qui se sait profond tend vers la clarté; qui veut le paraître vers l'obscurité ; car la foule tient pour profond tout ce dont elle ne peut voir le fond.  

 Friedrich Nietzsche

13 commentaires:

  1. Clarté derrière la brume, tout un chemin... pour 2012...

    RépondreSupprimer
  2. " Si tu penses que l'aventure est dangereuse, la routine est mortelle "

    RépondreSupprimer
  3. @ Jeandler , je n'ai pas trop compris ? Routine où aventure ? C'est dans les profondeurs de l’inconscient que l'on découvre la clarté comme aimait le dire Jung . La routine est certes l'ennui, mais c'est dans l'aventure de l'imaginaire que se trouve la passion .

    RépondreSupprimer
  4. Aux frileux, l'aventure peut paraître dangereuse
    mais le repli sécuritaire dans la routine est délétère sinon mortel. Deviens ce que tu es ! a dit le philosophe.

    RépondreSupprimer
  5. A mesure qqu'il avançait (le promeneur), l'arbre se dessinait progressivement, comme émergeant de la brume, naissant à la lumière diffuse, ses traits devenant plus fermes, plus marqués ainsi que dans une ébauche que l'on reprend, on ajoute un trait supplémentaire, que l'on ombre et l'arbre finissait par disparaître de la même manière tout aussi énigmatique, une fois dépassé replongeant dans les limbes d'où l'instant d'avant le promeneur l'avait vu naître.

    RépondreSupprimer
  6. Dans cette citation, Nietzsche se place tellement au dessus de la foule qu'il en devient pédant. Comme si les gens n'étaient qu'un troupeau de moutons bornés et que seul le philosophe soit capable de les éclairer ! Je trouve les lumières de C.G. Jung autrement plus éclairantes.

    Tout arbre tend naturellement vers la clarté, sa survie en dépend.

    RépondreSupprimer
  7. Tu crois Tilia ? Nietzsche est un personnage troublant , ambigu , contradictoire ... je crois que nous sommes de temps en temps un troupeaux qui avançons " dirigée " par la presse , les médias ... une chose que j'essaye d'éviter . Nous vivons dans un monde où de plus en plus l'on nous dicte ce que l'on doit,faire, cela commence à m'énerver ;-) au moins ma note à le mérite d'ouvrir un dialogue intéressant . Jung est un personnage passionnant .

    Amitiés

    RépondreSupprimer
  8. Jung fut un second père pour moi. Il a exploré et cartographié les brumes de l'inconscient de façon magistrale. Je lui dois beaucoup, presque tous ses livres sont dans ma bibliothèque.

    Bises spéciales "Bonne Année", accompagnées de mes meilleurs souhaits, surtout une bonne santé.

    RépondreSupprimer
  9. Je rejoindrais Tilia en disant que le philosophe par cette affirmation affiche un certain mépris de la foule. Voudrait-il instaurer le culte de l'élite qu'il ne s'y prendrait pas autrement.
    Tout arbre comme tout humain (qui le désire, qui se questionne) tend vers la clarté. Il s'élève. Et pour les humains que nous sommes cela demande un effort... La difficulté c'est que tout un chacun baigne dans un environnement devenu de plus contraignant et réductionniste, simpliste même. D'où l'abêtissement ambiant.

    RépondreSupprimer
  10. J'aime la brume. Je ne connais pas assez la philosophie pour ajouter mon grain de sel ;-)

    RépondreSupprimer
  11. Jeandler , Tilia @ sans vouloir défendre Nietzsche ! , je crois qu'il est souvent mal compris , un résume rapide .

    La Volonté de Puissance, est la pensée du dépassement de soi. Cette volonté doit pouvoir mener, au final, au Surhomme. Elle peut varier d'un homme à l'autre car finalement, Nietzsche nous livre sa façon de penser. A chaque lecteur de l'interpréter.

    L'Eternel Retour, est une autre pensée de Nietzsche. Cela signifie qu'il faut vivre chaque minute comme si c'était la dernière. Il ne faut rien regretter. De cette façon, si on devait revivre une deuxième fois la même vie, nous en serions heureux.

    Le Surhomme est l'état suprême à atteindre en suivant le chemin de la Volonté de Puissance et de l'Eternel retour. Le Surhomme définit lui même ses propres valeurs et principes de vie. Il n'y a que l'Homme, pas de dieux, pas d'autres intervenants.

    A chacun d'y faire sa propre opinion


    Tilia @ Jung est un grand monsieur , je possède également tout ses livres et je le reprends de temps en temps . je te souhaite aussi tout le meilleur du monde pour 2012

    Philipe @ Point besoin d'être philosophe pour mettre un petit mot . je te remercie

    RépondreSupprimer
  12. On chemine dans la brume et chaque jour, chaque pas, peuvent-être dépassement de soi. Vivre est difficile et le savoir, le pressentir, est déjà une percée qui éclaire la voie.

    RépondreSupprimer
  13. J'aime cliquer sur tes photos pour les agrandir ... en saisir mieux encore leur beauté, leur profondeur, leur couleurs en brume et en clarté ...

    RépondreSupprimer