lundi 11 avril 2011

La louve







Acquise par les archers au début du 17è s.  Sa façade, de style italo-flamand, résista au bombardement de 1695.  Bas-relief de Rémus et Romulus allaités par la louve. Au sommet de la maison se dresse le Phénix renaissant de ses cendres avec l'inscription "Brûlée, je ressuscitai plus glorieuse par les soins de la Gilde de Sébastien".

13 commentaires:

  1. Bonjour Pat
    Voilà une belle façade avec de jolis détails,superbe
    Bon lundi
    Alain

    RépondreSupprimer
  2. On ne se fatigue pas de cette belle place.
    Bon lundi,Pat.

    RépondreSupprimer
  3. Magnifique ce bas-relief de la louve, j'aime beaucoup.

    RépondreSupprimer
  4. Altières sont ces façades disant le pouvoir des Guildes et leur prééminence. Décor théâtralisé à merveille.

    RépondreSupprimer
  5. Il y a un an j'ai visité La Louvière et ses environs. J'ignore si il existe un rapport entre le nom de cette ville du Hainaut et la louve de cette belle façade... Sans doute pas !
    Amitiés

    RépondreSupprimer
  6. Bon mardi à tous

    > Tilia , non il n'y a pas de relation avec la Louviére

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Pat et bonne journée à toi
    Amitiés
    Alain

    RépondreSupprimer
  8. La facade a resistée? Je pensais que l'hôtel de ville était seul rescapé. Merci pour l'info et bonne journée!

    RépondreSupprimer
  9. Oui patrick , c'est une des seules qui a resistés

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Pat

    C'est un copié-collé,j'ai bien supporté le traitement de chimio et çà va
    Amitiés

    Alain

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Pat
    De passage pour te souhaiter un bon vendredi
    Amitiés
    Alain

    RépondreSupprimer