mercredi 30 mars 2011

Le Cygne


 Ecrire l’histoire est une façon comme une autre de se libérer du passé.

                                                                                                                         Goethe


 Le Cygne sculpté par E. Aertsen vers 1885 

Bon mercredi à tous 

10 commentaires:

  1. Jolis détails de cette belle façade ! Je te souhaite une agréable journée

    JP

    RépondreSupprimer
  2. Il va finir par s'envoler si tu te rapproches trop!
    Bonne journée,
    jj@+

    RépondreSupprimer
  3. Je ne me lasse pas de me balader sur cette Grand-Place!
    Bonne journée,Pat.

    RépondreSupprimer
  4. Les ailes s'éployant
    poudrées d'or
    son essor prenant


    je pense à Baudelaire :

    Un cygne qui s'était évadé de sa cage,
    Et, de ses pieds palmés frottant le pavé sec,
    Sur le sol raboteux traînait son blanc plumage.
    Près d'un ruisseau sans eau la bête ouvrant le bec

    Baignait nerveusement ses ailes dans la poudre,
    Et disait, le coeur plein de son beau lac natal :
    " Eau, quand donc pleuvras-tu ? quand tonneras-tu, foudre ? "
    Je vois ce malheureux, mythe étrange et fatal,

    Vers le ciel quelquefois, comme l'homme d'Ovide,
    Vers le ciel ironique et cruellement bleu,
    Sur son cou convulsif tendant sa tête avide,
    Comme s'il adressait des reproches à Dieu !

    RépondreSupprimer
  5. Très joli cette façade avec le cygne
    Bonne journée
    Alain

    RépondreSupprimer
  6. Un cygne aux ailes déployées porte le balcon vers le ciel ! Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  7. Jolie photo !!!
    bon mercredi en balades!

    RépondreSupprimer
  8. bonsoir Pat

    mes amitiés et merci de ton passage sur mon blog et malheureusement, j'ai eu une panne informatiue durant deux jours et donc pas de passage.

    à demain

    jmarc

    RépondreSupprimer
  9. Un petit bonjour en passant
    Amitiés
    Alain

    RépondreSupprimer
  10. Les mots de jeandler sont parfaits.
    Un détail magnifique d'une façade qui regorge de merveilles...

    RépondreSupprimer