jeudi 17 février 2011

Poésie en images



                                                Edouard Boubat


A l'instant de "prendre" la photo, Boubat s'efface et c'est l'ange qui appuie.

Christian Bobin


6 commentaires:

  1. Citation oubliée
    ta note comme un déclencheur
    ravive la mémoire enfouie
    l'ange en nous sommeille
    il suffit de l'éveiller.

    RépondreSupprimer
  2. Dans la neige
    je me suis agenouillé
    une pluie de pétales blancs
    sur moi en caresse du ciel
    le silence ruisselant

    RépondreSupprimer
  3. rooo...très joli !!! Cela ne peut que me plaire !!!

    RépondreSupprimer
  4. Une photo que j'aime, un auteur que j'aime. Merci, Pat.

    RépondreSupprimer